Vous êtes ici : Accueil Présentation Dans les médias Imio touche 3,5 millions d’habitants en Région wallonne
Actions sur le document

Imio touche 3,5 millions d’habitants en Région wallonne

Mots-clés associés :
Paul Furlan (PS), le ministre des Pouvoirs locaux, a dressé le bilan de l’Intercommunale de mutualisation informatique et organisationnelle (Imio), moins connue dans le paysage des intercommunales.

En tant que jeune intercommunale, elle devait faire ses preuves. Un pari qui est réussi, selon le ministre, pas peu fier d’être à l’initiative.

"Cette reconnaissance se manifeste dans la croissance constante des adhérents à Imio", précisait le ministre Paul Furlan. "De moins de 100 entités il y a deux ans, on en totalise plus de 200 à ce jour. Je pense que l’on peut parler d’un véritable engouement et d’une parfaite confiance des Pouvoirs locaux."

Le système visait à mettre en place une structure unique afin de promouvoir et de coordonner la mualisation des solutions organisationnelles, de produits et services informatiques pour les pouvoirs locaux de Wallonie.

Trois activités principales lui étaient alors attribuées. Mettre à disposition des solutions métiers afin de constituer un patrimoine logiciel appartenant aux pouvoirs locaux, l’accompagnement organisationnel ainsi que la mise en place d’un cadre normatif.

"Imio incarne une forme de retour aux sources du modèle intercommunal. Les pouvoirs locaux cessent de travailler dans leur coin. La priorité va à l’échange d’expérience et à la mise en commun des solutions informatiques et bonnes pratiques."

C’est l’intérêt général qui prime au détriment de l’intérêt particulier avec, au bout du compte, des économies d’échelles.

Aujourd’hui, près de 200 pouvoirs locaux comme des communes ou encore des CPAS sont adhérents. Ceci représente une croissance de 70 % depuis la création de l’intercommunale.

Imio a de l’ambition mais pas celle de devenir une structure lourde. "Notre objectif est de créer un écosystème avec des partenaires privés et publics qui permet d’atteindre nos objectifs en souplesse avec rapidité et efficience."

À n’en pas douter, l’année 2014 marquera un tournant décisif. La nouvelle législature régionale s’impliquera-t-elle à nouveau dans Imio ?

C. Ti.

Article paru dans "La dernière Heure" le 21 janvier 2014 (Voir la version papier)
 

Actions sur le document
Mots-clés associés :