Actions sur le document

Rôles prédéfinis

Présentation des rôles définis dans l'application

A travers l'explication fonctionnelle, différents profils d'utilisation ont été présentés. Ces profils sont appelés rôles.
Un rôle reprend en fait un ensemble d'actions réalisables par un utilisateur. A un rôle sont associés des permissions (lecture, écriture, ajout, ...). Par exemple, seul le rôle secrétaire peut créer un ordre du jour.
Un ou plusieurs rôles peuvent être donnés à un ou plusieurs utilisateurs qui reçoivent dès lors les permissions correspondantes.

 

Les rôles suivants sont présents dans l'application :

  • rédacteur de point du groupe (MeetingMember) : qui peut créer un point et le modifier

  • pré-validateur d'un point du groupe (MeetingPreReviewer) : qui peut pré-valider les points du groupe afin de les proposer à un validateur final.  Ce rôle de pré-validateur est optionnel est peut être activé ou désactivé dans la configuration de la séance

  • validateur d'un point du groupe (MeetingReviewer) : qui peut valider les points du groupe afin de les proposer pour un ordre du jour

  • lecteur d'un point du groupe (MeetingObserverLocal) : qui peut seulement visualiser les points du groupe

  • émetteur d'avis pour un groupe : qui peut donner un avis sur un point au nom du groupe

  • super observateurs : qui peut voir tous les points et séances lorsque ceux-ci sont dans des états définis dans la configuration ("Section avis et accès")

  • secrétaire de séance (MeetingManager) : qui peut gérer les points à partir du moment où ils sont validés (proposés à la séance), les ordres du jour et les PV

 

Si un utilisateur doit pouvoir créer des points et donner un avis au nom du groupe, il suffira de lui donner les rôles "rédacteur de point du groupe" et "émetteur d'avis du groupe".
Dans l'application, les rôles sont donnés à des utilisateurs en plaçant ces utilisateurs dans des groupes Plone spécifiques (voir les explications sur la configuration).

 

Il est possible, pour l'administrateur de l'application, d'adapter les permissions associées à chaque rôle en modifiant les workflows du produit.  Un workflow constitue l'ensemble des étapes de traitement d'un élément. Ces étapes sont appelées "état" et le fait de passer d'un état à un autre est appelé une "transition".
Par exemple, le début du workflow par défaut d'un point pour l'ordre du jour est le suivant :

 

état "en création" ===========================> état "proposé" ===========================>

                                           transition "proposer"                                                                    transition "valider"

 

On définit pour chaque état et chaque transition des permissions données à certains rôles.

Par exemple pour l'état "en création", on définit que seul le créateur et le validateur peuvent voir et modifier le point. Pour la transition "proposer", on définit que seul le créateur et le validateur peuvent l'effectuer pour faire passer le point à l'état "proposé". Dans l'état "proposé", on définit que le créateur ne peut plus modifier (mais peut toujours voir) et que le validateur peut modifier et valider le point, etc...

 

Actions sur le document